Accueil / La voix du Forum / Communiqué Ettakatol France: pour une plateforme de gouvernance

Communiqué Ettakatol France: pour une plateforme de gouvernance

Bien avant les élections du 23 octobre 2011, Ettakatol a défendu l’idée d’un gouvernement d’utilité nationale. La situation actuelle donne à ce projet toute sa légitimité. Face à la crise économique et sociale et à l’impunité des anciens caciques du régime de Ben Ali, les citoyens tunisiens n’accepterons plus d’attendre que des mesures concrètes soient prises. Seul un gouvernement d’utilité nationale représentant les principales formations politiques élues permettra de stabiliser le pays.

La participation au gouvernement ne se fera pas à n’importe quel prix et le programme proposé doit correspondre aux valeurs d’Ettakatol. Trois commissions tripartites ont tenté d’établir un programme socio-économique commun, une proposition de règlement intérieur pour la constituante et la répartition des prérogatives des différents postes clés de l’Etat. Aujourd’hui cette commission bute sur les réelles intentions des différents partis prenants part aux négociations de construire un projet commun qui réponde aux aspirations de tous les tunisiens.

Le défi dans la mise en œuvre de ce gouvernement d’utilité nationale est d’adopter une attitude non partisane et non électoraliste. Comme dans toute ‘’cohabitation’’ il est impératif de définir une plateforme de gouvernance qui définit des règles claires que tous les partis s’engagent à respecter.

ETTAKATOL a donc décidé de suspendre toute participation aux différentes commissions et demande à tous les partis d’œuvrer à la mise en place d’une plateforme commune de gouvernance qui puisse répondre aux aspirations d’une grande majorité des tunisiens.

4 plusieurs commentaires

  1. Je ne comprends pas la position actuelle d’ETAKATTOL qui veut participer coûte que coûte à ce gouvernement comme « roue de secours » alors que la position, la plus normale, est qu’elle se positionne dans l’opposition, et mettre toute son énergie pour le travail politique en vue des prochaine élection; donner une « légitimité » en démocratie à Ennahdha, puisque elle a gagné elle doit gouverner et nous montrer sa capacité, on mélange les torchons et les serviettes !!!

  2. Pour que MUSTAPHA BEN JAAFAR et ETTAKATOL soient crédibles par rapport aux engagements pris devant leurs électeurs, je pense que c’est une très bonne réaction que celle d’éviter à ENNAHDHA d’avoir les ministères clefs et de gouverner seul. Il faut mettre l’intérêt national devant tout autre intérêt personnel. La pensée unique, nous en avons bien bavé pendant plus d’un demi siècle, et c’est ce que voudrait nous imposer ENNAHDHA. Faire partie de l’alliance ne signifie pas soumission aux désirs de ENNAHDHA.

  3. On cohabite pas avec un inconnu, pour moi ennahdha est considéré comme un inconnu.
    Sont inconnus ses moyens, ses ressources, ses orientations, ses dirigeants, ses intentions, ses objectifs….

  4. Il y a une part de vrai dans chacune des 3 réponses de MM. Nagati -Miled et Rami! En fait nous sommes mal barrés. Mais ne désespérons pas; car qui n’avance pas recule.Courage et mobilisation!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*