Accueil / Communiqués / Communiqué : Pour une véritable justice transitionnelle, Pour le respect des institutions

Communiqué : Pour une véritable justice transitionnelle, Pour le respect des institutions

Pour une véritable justice transitionnelle, Pour le respect des institutions
Votre projet de loi, on n’en veut pas !

Face aux attaques récurrentes contre le processus de la justice transitionnelle et contre l’instance Vérité et Dignité, soit à travers les déclarations ou à travers le dernier projet de loi dite de réconciliation dans les domaines économique et financier, qui n’est autre qu’une amnistie qui consacre l’impunité, et ce en contradiction totale avec les revendications de la Révolution, nous militants Ettakatol à l’international :

  • Condamnons l’obstination du président de la République, le gouvernement et les partis le composant, à faire passer le projet de loi dite de « réconciliation dans le domaine économique », au mépris de la Constitution et en dépit de son rejet par la majorité des composantes de la société civile et les partis politiques.
  • Appelons la Présidence de la République à retirer ce projet qui, loin de créer les conditions d’une véritable réconciliation entre les Tunisiens, renforce les divisions, consacre l’impunité et jette la suspicion sur l’ensemble des acteurs économiques tunisiens.
  • Rappellons notre attachement au processus de justice transitionnelle dans sa globalité telle que l’a définit la Constitution.  Seul le respect de la lettre et de l’esprit de cette dernière conduira à une véritable réconciliation tout en restaurant la confiance des citoyens dans les institutions de l’Etat.
  • Appelons le gouvernement à faire cesser les manoeuvres dilatoires et les entraves  aux activités de l’Instance Vérité et Dignité sans laquelle le processus de justice transitionnelle ne pourra pas aller à son terme, et l’invitons à lui fournir les moyens et les ressources nécessaires afin qu’elle puisse poursuivre son travail dans la sérénité et loin des polémiques partisanes. La situation économique et sociale du pays est préoccupante, le pouvoir exécutif devrait plutôt s’atteler à mettre en oeuvre des réformes structurelles que de miner l’action d’une instance constitutionnelle.
  • Exprimons notre soutien à l’Instance Vérité et Dignité et dénonçons toutes les campagnes de dénigrement et de calomnies menées contre ses membres et notamment  contre sa présidente.
  • Mettons en garde contre toute atteinte au droit de manifester et condamnons la brutalité et la répression des manifestants contre ce projet de loi.
  • Appelons les Tunisiennes et Tunisiens dans leur diversité et quel que soit leur lieu de résidence à rester vigilants et à soutenir toutes les actions militantes pour la défense des acquis de la révolution en s’opposant à ce projet de loi et en exprimant leur attachement au processus de justice transitionnelle.

Ettakatol International
2 Septembre 2015

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*